Lunettes de réalité augmentée et mixte

Lunettes ou casques ?

La réalité étendue (comprenant la RA, RM et RV ou réalité augmentée, réalité mixte et réalité virtuelle) nous est familière depuis les années 2012-2013 par l’utilisation de lunettes ou de casques qui sont les aspects concrets d’une technologie encore mal comprise du grand public. La réalité augmentée et mixte, par lesquelles ont se trouve toujours dans son environnement « réel » passent généralement par des lunettes, tandis que la réalité virtuelle concerne les casques.

Depuis 2014 et la floraison de modèles qui a suivi on observe plusieurs tendances:

Lunettes

Les lunettiers traditionnels et d’autres acteurs du numérique comme Snaptchat ont lancé des lunettes connectées (réalité augmentée) afin de satisfaire des fonctionnalités particulières. Les lunettes pionnières de Google, Glass (2012) étaient des généralistes. Depuis de nombreuses startups lui ont emboîté le pas pour servir des informations provenant d’un smartphone via bluetooth, un peu comme les smartwatch mais dans le champ de vision. D’autres sont spécialisés dans les sports outdoor, mettant à profit la géolocalisation et des fonctionnalités de santé (rythme cardiaque, calories brûlées, etc.). Une nouvelle tendance se dessine depuis 2016 avec Hololens et son modèle assez gros pour être pris pour un casque mais en réalité ce sont des lunettes contenant tout le hardware embarqué (alors que des modèles plus simples se concentrent sur le CPU du smartphone relié). Dans la même veine, on peut citer Meta, et dernièrement (Décembre 2017) Magic Leap qui sont tous des modèles dédiés à la réalité mixte, plus prometteuse à long terme.

Casques

Ces derniers coupent complètement l’utilisateur du monde extérieur. Ce ne sont pas des « casques » au sens propre car ils ne couvrent pas intégralement la tête, seulement le champ de vision. Ces modèles ont principalement été développés pour l’industrie des jeux vidéo, avec de temps en temps des simulations, et avec l’avènement de nouveaux usage, l’immobilier, l’architecture, etc. L’une des technologies les plus prometteuses est le WebVR, qui permet de multiplier les contenus VR sur internet, en cours de remplacement par le WebXR plus avancé. Là encore la gamme disponible s’agrandit, entre les dispositifs à la Cardboard à quelques euros personnalisables à des modèles plus avancés pour smartphones (Daydream, Gear…), et enfin les modèles « standalone » come Oculus Rift

Lunettes RA/RV

La réalité augmentée est un concept qui peut exister à travers une variété de dispositifs, mais la plus grande partie de son potentiel est aujourd’hui mise en œuvre à travers des lunettes intelligentes portables. Ce ne sont pas des lunettes correctives, mais la plupart des géants de l’industrie du verre envisagent de fusionner les deux. Meta comme Hololens sont suffisamment vastes pour autoriser un porteur de lunettes à les utiliser. La Realité augmentée permet une simple prise d’informations (caméras portables), couplé avec des dispositifs de feed-back plus avancés qui peuvent simultanément prendre et afficher des informations, se connecter via bluetooth et alimenter le web via le wifi 4G couplé au GPS.

Prix VR AR
Prix des lunettes de réalité virtuelle et augmentée.


X38 réalité: Système de vision digitale d’atterrissage, montrant une application utile pour les pilotes. Actuellement, une autre application est également pensée pour les gestionnaires de contrôle aérien.

Beaucoup de ces lunettes intelligentes sont entièrement compatibles ou pilotées par les smartphones. Cependant, l’interaction est la grande question. Pad numérique, tracking oculaire, commandes vocales, gestes manuels… Les expérimentation abondent. Outre les développeurs d’OS pour ces nouveaux systèmes, les développeurs pour internet (WebVR et WebXR) également expérimentent et tentent de trouver les meilleures solutions. C’est de leur propre avis, le nouveau « far west ».
Comment « calibrer » les choses, quels standards adopter ? C’est le grand défi des développeurs aujourd’hui.

Un peu d’histoire:
Fondamentalement la technologie de l’affichage tête haute (HUD) existait déjà pour les pilotes d’avions de combat depuis 1958 (sur le Buccaneer britannique). Il évolua en casques intelligents (pour les hélicoptères d’assaut comme les Apache) et l’armée tenait à développer d’autres concepts du même genre. Casques VR (type Oculus Rift) a également été utilisé un appareil de vision périphérique, non obstrué pour les conducteurs de véhicules blindés (et l’équipage). Des applications civiles parallèles comme Damoclès ont également fortement contribué à cette croissance.

Du côté civil en effet, au milieu des années 1990, les pionniers de l’AR moderne ont forgé un système informatique portable basé sur les gestes appelé SixthSense. Il a été développé au MIT Media Lab par Steve Mann en 1994, et son travail a été affiné par Pranav Mistry avec Maes et Chang en 1998 sous le nom de WUW (Wear your World). Cela a inspiré Google pour ses lunettes et déclenché de nombreux autres joueurs, jusqu’à atteindre certains secteurs de l’industrie et plus récemment (avec Hololens) un grand public. Bien sûr Google va revenir avec un nouveau concept et Mac devrait rattraper son retard…

Pranav Mistry

Lunettes de réalité augmentée/mixte sur le Marché

Le marché se sépare entre des modèles hauts de gamme généralistes et lunettes d’activités outdoor ou pour des applications industrielles

Konica Minolta Smart Glasses

Konica Minolta smart glasses

Ce dispositif précoce est un peut le «grand-père» des lunettes intelligentes, son concept remonte à 2001. Seulement connu des revues scientifiques, il lui manquait les fonctionnalités de Google Glass. Maintenant connu comme le WCC ou « communicateur portable » couplé avec le CPS (Cyber ​​Physical Systems).

Google Glass

Google Glass
Statut: Retiré. Premier appareil AR vu pour la première fois en avril 2012, porté par Sergey Brin à la Foundation Fighting Blindness à San Francisco. Vu à la télévision au Gavin Newsroom Show en mai, et plus largement diffusé sur le net à la conférence Google I/O et Hangout direct sur Google+. C’est devenu un succès instantané, et les volontaires ont coulé en masse en 2013 pour la campagne de test 2014-2015. Cependant en 2015, il a été annoncé que le projet avait été stoppé pour un relooking total sous la supervision de Tonny Fadell, c’est maintenant « Project Aura », en attente d’un redémarrage.

Microsoft HoloLens


Révélées l’année dernière et maintenant sur le marché en général, ces lunettes MR (Réalité Mixte) lancées en 2016 sont dotées d’un large éventail d’applications soutenues par Windows 10. Cette première version est destiné aux professionnels vu son prix élevé (très) mais compte tenu de sa réputation de marque, aucun doute que plus d’applications viendront en temps. Windows 10 est certes compatible avec Hololens mais cela n’en fait en aucun cas un véritable système d’exploitation sur mesure. En 2018 la presse spécialisée parlant d’Hololens ne pouvait pas éviter le sujet des pauvres ventes d’Hololens. En effet, après plusieurs soldes, des retailers importants ont retiré de leurs rayons ce produit, tandis que, autre signe qui ne trompe pas, Microsoft lancait une version « grand public » de casque VR/MR en 2017 avec HP et Acer.

Meta 2


Dans la même veine qu’Hololens mais sensiblement moins cher, le produit poursuit son développement, avec le challenge d’un OS suffisant pour des applications plus nombreuses. Mais depuis son lancement en 2016 et quelques présentations alléchantes, peu de nouvelles. Il se peu que comme pour Hololens la demande ne suive pas l’offre.

Magic Leap


A part une preview du produit Magic Leap One en Décembre 2017, et la sortie d’un pack développeur en Mars 2018 peu d’informations on filtré sur cette société depuis 2013. La commercialisation de ces lunettes de réalité mixte est prévue pour 20118 mais rien n’a été communiqué sur les points de ventes ou même le prix. Cette startup en revanche à réussi a accumuler des financements encore jamais vu dans l’industrie pour du « vaporware ». A suivre donc.

Autres Lunettes intelligentes

Vuzix M100/300
La société vend deux lunettes intelligentes (M100 et 300) alimentées par un processeur Intel Atom intégré avec une interface android et un écran monoculaire.

Brother Airscouter
Par l’imprimeur Brother, il est en fait appelé WD-200B, il avait un bandeau et un bras réglable
Lithium intégré, batterie Ion, résolution 720p (1280×720 pixels) et connexion HDMI.

Epson Moverio
Gamme BT-200 et BT-300, disponible pour les développeurs avec une taille d’écran virtuelle 2x et la plupart des applications AndroidTM.

Atheer Smart Lunettes
Verres pour l’outdoor/indoor AR pour l’industrie avec 8 heures d’autonomie et la compatibilité Android, il est équipé du système AiR Gestures™ et d’un puissant système AiR OS plus batterie (environ 4000 dollars). La société est basée à Mountain View, Cal. Un rival sérieux pour Hololens pour le développement d’AR OS.

ODG Série A
Lunettes intelligentes américaines d’Osterhout Design Group (ODG) basées à San Francisco. Ceux-ci comportent 3D, HD, écran de réalité mixte lisible à la lumière du soleil (jusqu’à 100% d’opacité) pour les applications android-basées d’intérieur / extérieur, avec une caméra HD et Qualcomm Snapdragon 805 processeur à quatre cœurs de 2,7 GHz.

Golden-i
Ce casque robuste est plus sur la robustesse et tourné résolument vers l’industrie. Il dispose d’un écran de 15 pouces, d’un appareil photo de 14 MP, d’un capteur de mouvement à 9 axes, mais il est également centré sur les commandes vocales et gestuelle. Ces lunettes d’une valeur de près de 1000 dollars sont dotées d’une véritable vision d’arc à 360 °, avec un champ de vision de 90 degrés et une résolution d’affichage de 2560 x 1440. Son kit de développement inclut le moteur Unity 3D.

Laforge Shima
Des lunettes intelligentes avec des verres correcteurs, des lunettes de prescription, connectées à un smartphone.

Laster Wave/SeeThru
Écran monoculaire, design léger (100g) compatible avec la plupart des lunettes et casques, Wi-Fi et Bluetooth 4.0, centrale inertielle 9 axes, pavé tactile latéral et ANDROID OS.

Lunettes Epiphany
En 2014, avec la rumeur d’avoir été achetées en secret par Snapchat, ces lnettes sont conçus par David Meisenholder (modele GL20 de Lady Gaga) et on un style classique à la Ray-Ban. Développé par Vergence Labs, une filiale de Snap Inc. Ce modèle est conçues pour les interactions sur média social.

Également en développement:

Optinvent Ora-1
Mirama lunettes
Castar
Projet K-Glass
Glassup
Bubble glass
K-Glass

Pivothead Smart
Wearable caméra HD avec Live Stream, mais c’est beaucoup à propos de ces derniers. Ils sont fortement liés aux googles Recon Snow 2 et Recon Jet pour le sport outdoor.

Liens:
L’article des lunettes intelligentes de Wikipédia
A propos de l’Eyetap ou du verre à oeil numérique
http://wearcam.org/6ense.htm
http://www.pranavmistry.com/projects/sixthsense/
Sixième Sens 2009 Patti Maes à l’émission TED

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *